Projet

La première meute née en France, en dehors des Alpes, est constituée de quatre loups et de deux autres individus en Moselle et dans la plaine lorraine. Ce retour est pour moi l’occasion de créer une structure muséographique ludique et culturelle, destinée au plus grand nombre, mais visant les jeunes et le public familial en premier lieu. Le but est de créer un espace ouvert, scientifique et ancré dans la problématique du retour des grands prédateurs et de notre rapport au sauvage. Une sorte de laboratoire à ciel ouvert.

Le loup est bien le reflet de l’âme humaine. C’est ce que ce projet vise à faire ressortir en créant des parcours diversifiés et adaptés aux différents niveaux. Ainsi, je pourrai transmettre ma passion aux jeunes générations, la faire vivre et faire réfléchir de manière sereine et démocratique. Dans cette Maison, chacun pourra se faire à son idée loin de tout dogmatisme entre les pro et les anti-loups. L’idée est de faire émerger des solutions acceptables pour vivre ce retour du loup loin des conflits traditionnels et de créer ainsi un pacte écologique entre l’homme et l’animal.

Le but ultime de cette structure est d’enraciner durablement le loup dans le cœur des hommes et de le tolérer. On trouvera les aspects historiques, culturels du loup et les aspects naturels et éthologiques de la vie en meute, avec la possibilité d’observer les loups dans des parcs à vision.

"Le loup est le reflet de l'âme humaine"